Croix & calvaires

 

* Inscriptions avant le sommet du col du Frêne

Depuis bien avant 1619, on a érigé une croix de bois à la limite de la commune de Saint-Pierre-d’Albigny et celle de Sainte-Reine. C’était aussi la limite entre le diocèse de Genève et celui de Grenoble.

Depuis, il reste les inscriptions SR (Sainte-Reine) et SP (Saint-Pierre) sur un rocher au même endroit.

PENTAX Digital Camera

* La croix du col du Frêne

En 1945, les habitants voient avec soulagement revenir d’Allemagne tous leurs prisonniers. Ils décident d’ériger une croix au Col du Frêne sur un terrain cédé par un habitant de Saint-Pierre-d’Albigny.
L’abbé JORENS, curé de la paroisse, se charge de récolter les fonds auprès des habitants et tous se mettent au travail. Elle est bénie le 28 avril 1945.

Dégradée par les intempéries et menaçant de s’écrouler, elle est restaurée en 1999. La construction de trois marches, le remplacement de la plinthe en pierre et la dorure des inscriptions lui redonnent un air de jeunesse. Le 22 octobre, elle est intégrée au patrimoine communal.

Croix du col du Frêne

Les croix de Missions

A Épernay

  • Saint Joseph

A l’occasion de la 2nde Mission religieuse du 5 juin 1746, on implante une croix “au grand chemin au-dessous des granges du Cogni appartenant aux communiers d’Épernex”.

Pour la 7ème Mission, une nouvelle croix de bois est élevée.

En 1875, on y installe une statue.

En octobre 1895, lors d’une nouvelle Mission, la statue est enlevée et installée sur le mur du cimetière en face de l’Église (en très mauvais état en 1907). Le piédestal de l’oratoire est élargi, la nouvelle statue de Saint Joseph est en fonte blanchie. Ce monument est élevé par la souscription des habitants d’Épernay

Croix de Mission datant de 1924 qui est érigée à l’entrée d’Épernay, côté sud, à gauche de la rue d’Épernay.

 

Datant de 1875, elle est située le long de la RD 911 à l’entrée d’Épernay, côté nord.

  • Croix de la Parière

Située au nord du village,  sur la route d’Épernay, à l’angle du pont du même nom.

  • Croix du Mollaret

Elle est installée sur le mur arrière du bassin au sommet du Mollaret.

 

 

Au sud, sur la RD 911, entre Épernay et Routhennes

* La croix de la Couttetaz

En 1819, lors de la 6ème Mission, on plante une grande croix en bois à la Couttetaz, au pied de la montée allant à l’église.

* La croix de la Torne (ou Canet)

Lors de la Mission de 1894, la croix de la Couttetaz est remplacée. Cette nouvelle croix appelée croix de la Torne avec une base en pierres de taille est érigée un peu plus au sud sur la RN 511.

La croix Canet

 

Détails de la croix démolie

En 2005, elle est démolie par un automobiliste parti sans laisser d’adresse. Sa remplaçante sera érigée et bénie sur le même emplacement en 2009.

La nouvelle croix de la Torne

À Routhennes

* L’oratoire de la Vierge

Cet unique et original oratoire dédié à la Vierge est le seul du canton à être à ciel ouvert. Il est taillé dans du calcaire, une pierre tendre et friable, provenant probablement de Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme. De décor néo-gothique, il est élevé en décembre 1875 lors de la Mission à la sortie du village à droite en montant vers le col du Frêne. Il représente une jeune femme aux cheveux bouclés portant une robe serrée par une cordelette et une élégante cape attachée aux épaules.

En 1907, le curé GINET note “Il n’y a pas été fait de retouches ou réparations depuis sa pose. Il est en très mauvais état surtout la statue. Ce monument est le point terminus d’une des processions des Rogations qui se dirige à ce village”.

Ce monument a été sablé en mai 2009.

Afin de préserver cette vieille dame de 145 ans, un abri léger a été installé au-dessus de cet édifice en 2018.

* Notre Dame de Lourdes

C’est un don de Mr CHAULAND de la Motte. En 1925, il revenait de la gare de Saint-Pierre-d’Albigny avec des marchandises. Son cheval s’est emballé dans la descente du col. Il est venu s’écraser à cet endroit. Pendant sa course folle, ce monsieur a fait le vœu de faire ériger une statue s’il sortait vivant de cet accident.

L’éclairage de cette statue a été payé en 1992 par le Comité des Fêtes.

parc-naturel-regional-du-massif-des-bauges
grand-chambery
les-amis-des-bauges
le-coeur-des-bauges

Mairie de Sainte-Reine - 561 route de Sainte-Reine - 73630 SAINTE-REINE

OLYMPUS DIGITAL CAMERA