Les Peï-rionds

Cette fête inscrite au programme des festivités du canton du Châtelard a débuté en 1976 afin de payer l’électrification des cloches de l’église.
Organisée par le Comité des Fêtes, c’était une soirée campagnarde qui a connu ses lettres de noblesse. Outre la soupe aux “peï-rionds” (nom patois donné aux petits pois sauvages qui poussaient naturellement sur la commune et dont  la variété s’est éteinte) qui a donné son nom à la fête, les convives pouvaient apprécier les spécialités locales confectionnées par les habitants (diots grillés et polenta, omelettes au lard, tartes et épognes, “matafans” (sortes de crêpes épaisses), “r’zoules” (rissoles cuites dans l’huile). Le pain était cuit au four remis en service pour la circonstance. A cela s’ajoutait un orchestre musette qui animait le bal champêtre.
Cette soirée mobilisait une bonne partie des habitants de la commune, petits et grands, pendant une semaine puis autant pour tout remettre en ordre.

Elle s’est arrêtée en 1993 faute de bénévoles.

 

<
>
Affiche
Affiche
Cuisson des diots
Cuisson des diots
Préparation des bognettes
Préparation des bognettes
Préparation de la pâte à matafans
Préparation de la pâte à matafans
Cuisson des "r'zoules"
Cuisson des "r'zoules"
La polenta
La polenta
Stand des matafans
Stand des matafans
Stand de la soupe
Stand de la soupe
<
>
"Peî-ronds"  1987 - le tonnelet de Mondeuse
"Peî-ronds" 1987 - le tonnelet de Mondeuse
Stand de la soupe
Stand de la soupe
parc-naturel-regional-du-massif-des-bauges
grand-chambery
les-amis-des-bauges
le-coeur-des-bauges

Mairie de Sainte-Reine - 561 route de Sainte-Reine - 73630 SAINTE-REINE

OLYMPUS DIGITAL CAMERA